Du 19 au 23 février, les étudiants de Notre Dame participeront avec les étudiants de l’université de VIVES , en Belgique, à un jeu sérieux de gestion autour d’un challenge avec des prises de décisions de gestion.

Du 18 au 23 février 47 élèves de 1ere et Term accompagnés de leurs professeurs visitent MADRID. Cette mobilité a été possible grâce à l’accréditation ERASMUS+.

Du 16 au 23 février les germanistes du lycée Notre Dame vont découvrir VIENNE, accompagnés de Mme LE BIHAN professeure d’allemand et M. JOUSSEAUME, professeur d’histoire et géographie. Cette mobilité est dans le cadre d’Erasmus+.

Pédagogie innovante et échanges de bonnes pratiques

En novembre 2022 nos référentes international (EREAI) Mme Merel et Mme Contant, et notre directeur adjoint M. Roman ont participé aux journées de conférences organisées par le réseau Businet, dont notre pôle supérieur est membre. Cette année, direction Mayence, en Allemagne.

Au programme : pratiques pédagogiques innovantes, interculturalité, et échanges de bonnes pratiques, programme Erasmus.

En 2023, rendez-vous est pris à Varsovie, Pologne pour un nouveau cycle de conférences et poursuivre le travail entrepris.

Johanne Contant Référente à l’international

C’est à Rome que nos douze étudiants volontaires et motivés de BTS CI et MCO se sont rendus, en mars 2023. Ce rendez-vous annuel, est une occasion unique pour les étudiants de Notre Dame d’Espérance d’organiser et de participer à un salon professionnel international et de trouver des débouchées d’export pour des entreprises locales que nos étudiants représentent en équipe. Les entreprises représentées sont : La Base (Erwan, Louis, Pierre), Fils de Pomme (Pierre, Fanny, Noa), STIVAL (Maëlys, Clarisse, Léo) et CMAT (Théo, Maxime, Gurloës). Au cours de cette mobilité nos étudiants ont été invités par les étudiants de Quimper, participants eux aussi à la Trade Mission, pour une visite privée de l’ambassade française à Rome, le Palais Farnese.

Erwan

“Being openminded is essential. It was a bit tricky at the beginning, being confident, it is not always easy to make sure you well understood. It requires a lot of skills. I was quite proud at the end of the internship because I had a lot of hard and technical skills to use during the internship.”

Louis

“Trade Mission is a real professional experience. For instance, when we prospected shops in Rome. For a student interested in improving his/her academic skills and for people willing to improve their professional skills, I will recommend being part of the Trade Mission.

Pierre

“Trade Fair was amazing! There was an incredible range of brands presented by the students. Language management is a key, because when prospecting it is not that easy to convince people. Trade Mission is a lot of work, but it worths it!”

Johanne Contant Référente à l’international

C’est officiel, le lycée Notre Dame a reçu l’accréditation Erasmus+. Dans ce cadre, depuis le retour des vacances de printemps, les 1ères STMG ont travaillé en ateliers pour construire leur proposition de projet de mobilité pour leur année de terminale, en 2024.  

Les présentations se sont tenues le mercredi 7 juin matin, devant un Jury composé de notre cheffe d’établissement, d’une représentante des parents d’élèves de l’APEL, et d’un collège de 5 enseignants de la section STMG. 

Diaporama et fichier Excel à l’appui, les différents groupes ont présenté avec une déjà belle aisance leur projet. En voici les résultats. 

Projet sélectionné : Barcelone  

(1ère STMG1 : Lisa BARREAU, Eléa BROUSSARD, Emma HONO, Nahia MARONCLE) 

Dauphins et dauphines :  

Projet le plus abouti : Madrid (1ère STMG1 : Kloé BOCHNIAK—MARTIN, Amélie DI-SCALA, Alice FEUTREN, Camille LEFEBVRE) (La 1ère place était tenue par Barcelone, mais, ce projet ayant été sélectionné, c’est son dauphin qui a été retenu) ; 

Projet préféré des lycéens : Lisbonne (1ère STMG1 : Tom DEMANGE, Arthur GOURRONC, Clémence JUHEL, Eden PLISSONNEAU) ; 

Projet préféré du jury : Copenhague-Malmö (1ère STMG2 : Anouk AUDER, Hugo BAUMGARTNER, Mélina DEVEZEAUD, Timothé FOUCHER, Cloé MALVOISIN, Neyima MERELLI, Thybeault PASQUIERS) 

Place à la prochaine phase : l’organisation… 

Bérangère Béguin  et Johanne Contant (enseignantes) 

Le jeudi 25 mai dernier, le lycée a organisé la cérémonie annuelle des remises de certifications en langues étrangères. Cette année encore, les lycéens de terminal de l’option bilangue et les étudiants volontaires de seconde année de BTS, ont passé le test du TOEIC, du Cervantes ou du Goethe Institut, pour évaluer et positionner leur niveau de langue, selon le cadre européen CECRL.  Un goûter maison préparé par les équipes de la restauration était joliment dressé à leur attention. Félicitations à eux pour leurs engagements et leur envie de perfectionner leur maîtrise des langues étrangères.

Johanne Contant Référente à l’international

Jakob habite près de Cologne, en Allemagne, dans le petit village de Gevelsberg. Depuis son arrivée au lycée, en septembre il est hébergé dans la famille de Ludovic, élève de première 1 comme lui. Il dit se sentir comme dans une petite famille, chez Ludovic. Ensemble, ils pratiquent beaucoup d’activités : catamaran, escalade, escrime. Jakob est un sportif accompli. Il fait du vélo de course et du home trainer, chaque fois que possible. En Allemagne, il est entrainé par un ancien champion du tour de France, grand-père de son meilleur ami, Klaus Thaler. Ensemble, ils sont déjà allés 8 fois en corse dans la maison familial, Jakob est un francophile.

Depuis son arrivé au lycée, il a eu l’occasion de “découvrir la culture bretonne qui est authentique et spéciale”, dit-il. Il est impressionné par les repas à la française, qu’il trouve très “complets”.

Le rythme de ses journées au lycée est aussi très différent. En Allemagne il commence plus tôt, à 7h45, et fini à 15h45 au plus tard. Au sein, de la classe de section européenne, il se fait beaucoup d’amis. En toute franchise, il note que ses résultats scolaires sont un peu moins bons qu’en Allemagne. Il explique qu’il traduit tout mentalement : il part du français, vers l’anglais pour aller vers l’allemand ! Cela demande beaucoup d’énergie. Très sociable, il constate que souvent les lycéens français ont plus de craintes à oser parler en anglais, alors qu’ils sont compétents. “Peut-être, parce que l’appartenance au groupe, est très fort entre les élèves”, analyse-t-il.

Jakob se réjouit de vivre toutes ces nouvelles expériences et de pouvoir bénéficier d’un environnement urbain dans lequel il peut se déplacer plus facilement, et être plus autonome pour aller voir ses nouveaux amis, ou aller au supermarché faire quelques courses. Nous lui souhaitons, une belle fin de trimestre parmi nous !

Johanne Contant référente à l’international

Giulia, habite Rome avec sa famille, son arrivée à Saint Nazaire représente un grand changement d’environnement pour elle. Le rythme de vie est plus doux et plus calme, “Rome est très bruyante” confie-t-elle dans un large sourire. Les horaires des cours lui semblent plus souples, car en Italie sa journée commence à 7h30, elle ne rentre que le soir à la maison.

Giulia raconte avoir saisi l’opportunité qui s’offrait à elle, grâce au système éducatif italien, de venir étudier pendant un semestre en France. Arrivée en septembre, elle sera au lycée Notre Dame jusqu’en janvier prochain.

Elle apprécie la taille du lycée, qui favorise les échanges et son quotidien de lycéenne. Et Loïs chez qui elle est hébergée, habite à deux pas du lycée. Elles sont toutes deux en classe de première 3, même si pour les besoins de son cursus, Giulia peut être amenée à suivre des cours dans d’autres classes –les deux semblent très bien s’entendre.

Dans un français précis et de qualité, Giulia dit de cette expérience qu’elle a acquis de l’autonomie. Si elle est venue en France, c’est aussi parce qu’elle souhaitait apprendre à parler un français moins académique, et découvrir de nouveaux points de vue. De la gastronomie elle retient une chose : le beurre !

Johanne Contant référente à l’international

Trois classes de seconde ont eu l’occasion de rencontrer, dans le cadre du cours d’anglais et de la séquence Sport et Société, Monsieur Paul CROFT, athlète paralympique australien invité par Mme CRUAUD, leur professeure.

En amont de sa visite, les élèves ont préparé avec enthousiasme près de quatre-vingts questions afin de l’interroger sur sa vie. Ils ont beaucoup apprécié cette rencontre avec Paul et son fameux accent australien. L’ancien athlète a su leur faire passer un message positif face au handicap et leur montrer qu’avec de la volonté, il est possible de vivre une vie riche et passionnante malgré les défis que la vie nous lance.

Paul venait aussi à St-Nazaire pour honorer la mémoire de son père, Don CROFT, engagé à 17 ans dans l’Opération Chariot du 28 mars 1942 à St-Nazaire. Il a ainsi pu échanger avec les élèves sur cet événement de notre histoire locale et leur parler de sa relation si forte avec son père.

Pour finir, ils ont aussi pu satisfaire toute leur curiosité au sujet de l’Australie, ce grand pays si lointain. Et petite surprise, Paul leur avait même apporté un peu de Vegemite, spécialité culinaire australienne. Les élèves étaient bien contents de ne pas avoir à goûter, puisqu’ils ont seulement humé cette pâte à tartiner si étrange pour nous.

 Ces échanges amicaux se sont déroulés en anglais bien sûr et tous les élèves étaient contents de voir qu’ils pouvaient comprendre beaucoup plus de choses que ce qu’ils auraient cru et se faire comprendre à leur tour.

Vive l’Australie ! Vive Paul ! Et vive l’Anglais !

Dans le cadre du partenariat avec l’université de VIVES en Belgique, les étudiants du lycée Notre Dame d’Espérance ont vécu une expérience internationale. A travers le jeu d’entreprise, les étudiants belges et français ont travaillé ensemble en mutualisant leurs compétences professionnelles.

Au delà du volet professionnel, les étudiants belges ont initié leurs homologues français à la culture et aux spécialités flamandes.

La prochaine rencontre se fera à Saint-Nazaire, l’année prochaine.

Maria, vient de Malaga en Espagne où elle vient de terminer sa licence en psychologie, l’année prochaine elle poursuivra par un Master.

Pour elle l’apprentissage des langues permet d’ouvrir des portes vers l’autre. Cette rencontre est d’ailleurs au cœur de son projet professionnel puisqu’elle envisage de devenir psychologue et d’exercer en centre éducatif pour enfants. Elle a aussi travaillé pour une association caritative s’occupant de l’intégration de personnes étrangères.

Les élèves étudiants l’espagnol auront la chance de pouvoir échanger avec cette jeune femme bienveillante et chaleureuse.

C’est la première fois que Maria sort des frontières espagnoles et qu’elle a l’occasion de pratiquer le français en contexte. Au début, elle a été surprise par la météo et la fraicheur des températures. Aussi, il a fallu qu’elle se lance à parler français. Souhaitons-lui de remplir ses objectifs : améliorer sa maîtrise du français, aller à la rencontre de notre culture et à la découverture des paysages de la presqu’ile.

Johanne Contant référente à l’international du lycée