Du 19 au 23 février, les étudiants de Notre Dame participeront avec les étudiants de l’université de VIVES , en Belgique, à un jeu sérieux de gestion autour d’un challenge avec des prises de décisions de gestion.

Du 18 au 23 février 47 élèves de 1ere et Term accompagnés de leurs professeurs visitent MADRID. Cette mobilité a été possible grâce à l’accréditation ERASMUS+.

Du 16 au 23 février les germanistes du lycée Notre Dame vont découvrir VIENNE, accompagnés de Mme LE BIHAN professeure d’allemand et M. JOUSSEAUME, professeur d’histoire et géographie. Cette mobilité est dans le cadre d’Erasmus+.

Le mercredi 27 septembre de 10h à 12h les secondes ont relevé le défi de courir 2024 mètres le plus grand nombre de fois possible. Chaque classe était composée de 8 groupes de 3 ou 4 coureurs. C’est un défi lancé par l’UGSEL 44, l’organisme qui gère les compétitions sportives dans l’enseignement privé. Cette première période s’illustre par le thème du dépassement de soi. Ce sont les secondes qui ont lancé l’année avec ce 2024 mètres! Ils ont couru 336kms. Bravo à tous Plusieurs périodes vont jalonner l’année avec des temps forts réservés aux secondes, premières et terminales. La flamme olympique UGSEL passera par Notre Dame les 20 er 21 novembre.

  • Ludovic, c’est quoi les Géosciences ?
  • Si on prend l’étymologie Géo c’est la terre, donc c’est l’étude de la terre dans sa globalité. Son environnement, sa structure à la surface, sa structure interne, sa dynamique, autant au niveau de sa météo, des courants, de l’océan, des vents… Pour citer des exemples connus d’éléments qui sont dans les Géosciences, nous avons par exemple l’étude de la tectonique des plaques, la météo, les courants marins…
  • Comment s’est passée la participation au concours ? Une proposition de l’école ou ta volonté propre ?
  • C’est venu du lycée. Monsieur Richardeau, professeur de SVT m’en a parlé. Il a proposé à la classe de section Euro de participer. Un camarade et moi-même avons décidé de tenter car ça avait l’air intéressant. Monsieur Richardeau nous a inscrit à l’épreuve puis nous avons reçu les sujets. L’épreuve de 4 heures s’est déroulée le vendredi matin 17 mars.
  • Quel était le sujet de l’épreuve ?
  • Il y avait trois exercices qui portaient sur trois sujets assez différents. Lire, comprendre, analyser et tenter de comprendre ce qui se cache derrière les documents fournis étaient les enjeux. Des documents très différents étaient proposés pour tenter de trianguler et de parvenir à une conclusion. Il y avait un exercice sur les paysages de neige rouge dans les Alpes à cause du sable du Sahara, un autre sur l’origine des moaï sur l’île de Pâques et un troisième sur l’origine des jaspes de la Désirade sur l’île des Caraïbes.
  • Le concours a eu lieu en mars. Quand as-tu eu connaissance des résultats ?
  • La dernière semaine de mai. Je suis arrivé en classe et tout le monde a applaudi. Je ne comprenais pas pourquoi et Monsieur Richardeau m’a annoncé que j’étais arrivé premier au niveau académique. Je sais qu’il y a une olympiade au niveau national et même international.
  • Tu comptes y participer ?
  • Au niveau national j’aimerais bien, oui. Je ne sais pas encore comment ça va se dérouler mais je sais que les épreuves sont en septembre.
  • Quelles étaient les récompenses ?
  • Je n’ai pas encore ouvert tous les paquets parce que pour moi, le plus important était de participer. C’était principalement de la documentation sur les Géosciences, forcément. Également sur la science en général qui permettent d’approfondir ses connaissances. Des livres sur la Bretagne avec des informations géologiques liées à la région et quelques objets gadgets en plus.
  • Je te remercie pour cette interview Ludovic. D’autant plus que tu feras partie du comité de rédaction du journal de l’établissement dès la rentrée. Et au nom des tous mes collègues, je te félicite !

Valérie Zimmermann Rédactrice en chef du Petit Journal

Le premier rallye latin réunissant les latinistes de Notre-Dame et du
collège Ste Thérèse a eu lieu au lycée Notre-Dame le vendredi 14 avril.
Une fois la timidité et la réserve dépassées, les uns et les autres ont
pu travailler ensemble, en binôme, sur le personnage de Jules César, en
répondant tout d’abord à des questions sur la vie et l’oeuvre de ce
grand personnage, puis en rédigeant une lettre adressée par ce dernier à
Pompée. L’après-midi s’est conclu sur la remise de récompenses offertes
par le collège et le lycée et sur un goûter récréatif. Une expérience
riche et réussie, à renouveler l’an prochain ! « 

Jérôme Ricaud et
Armelle Le Bihan,
Professeurs de Lettres classiques

Une rencontre avec Drissa est un moment qui ne s’oublie pas, se dégage de lui beaucoup de pudeur et d’humilité.

Drissa est né et a grandi en Côte d’Ivoire. C’est son parcours de vie qui l’a amené en France en octobre 2021, où il est arrivé seul, après avoir passé quelques mois en Espagne. Il n’a pas toujours connu des moments faciles, et derrière lui, il laisse ces deux petits frères, âgés de 3 et 8 ans qui lui manquent beaucoup. “Je les appelle souvent, avec WhatsApp. J’appelle aussi mon oncle, nous sommes très proches”.

Depuis septembre dernier, nous avons la chance de compter Drissa parmi nos lycéens, il a intégré la classe de seconde 1, c’est un élève sérieux et assidu dans ses études. Il va poursuivre sa scolarité dans notre établissement jusqu’au bac. Il montre une grande envie de réussir et projette déjà la poursuite de ses études en BTS.

Il apprécie, la ville de Saint Nazaire. Il explique qu’il ressent comme de la solidarité entre les gens. Il fait alors référence à un accident qu’il a eu quand il avait 8 ans, un véhicule l’avait renversé alors qu’il traversait la rue. Il n’a pas vraiment reçu d’assistance à ce moment-là, fait-il comprendre dans un regard. Parmi ses découvertes, on trouve le fromage : “au début, j’étais dégouté !”, dit-il amusé, “et puis, je me suis habitué, et maintenant, j’adore. Les crêpes aussi, mais pas les huîtres !” Le froid et la pluie sont aussi une découverte, ainsi que la doudoune qu’il doit porter.

Drissa est aussi un sportif accompli, il a intégré l’équipe U17 du SNAF –le club de foot de la ville de Saint-Nazaire, avec laquelle il s’entraine et joue toutes les semaines. Le week-end, il partage aussi des moments chaleureux et des activités avec la famille d’accueil qui le reçoit.

Pudique, il glisse en conclusion qu’aujourd’hui “il y a quelqu’un qui s’inquiète”.

 Johanne Contant, référente à l’international

Après avoir lu et étudié « le Ménon » de Platon, texte philosophique de 2 700 ans, les élèves de terminale générale ou technologique ont assisté à la représentation de cette œuvre par la compagnie « les amis de Platon », vendredi 24 mars 2023.

Lilas-Flore Breyne, élève de terminale générale, est arrivée 4ème sur 13 candidats au concours d’Eloquence du Lions club 2023 sur le sujet : « L’altruiste est un égoïste raisonnable » (Rémy De Gourmont). Toutes nos félicitations ! Une belle performance !

Nous remercions Mmes Arvanitis et Guelzec pour l’accompagnement de lilas-Flore dans cette belle aventure.

Dans le cadre du nouvel an chinois, Madame Fang professeure de chinois a entrainé les élèves de l’option à la calligraphie chinois, forme d’art depuis 200 ans avant J-C, puis ils sont allés au restaurant Le Royal pour découvrir les spécialités proposées à cette occasion.

M. RAMOS, psychologue spécialisé en préparation mentale auprès de sportifs de haut niveau, a présenté aux terminales, comment se préparer mentalement aux épreuves. Il a abordé la gestion du stress, comment gérer ses émotions et reprendre sa confiance. Lors des divers exercices, les élèves se sont appropriés quelques techniques qu’ils pourront pratiquer avant le Bac.

Dans le cadre de l’UGSEL, Aodren, Thomas, Louise, Sophie, Sébastien, Maïwenn, et Shivam ont participé aux championnats de France de natation, à Paris, en mars dernier. Thomas Monteleone a remporté 2 titres de champions de France et records de France.