Rachel est arrivée de Dublin le 6 novembre, pour passer 5 semaines au Lycée Notre Dame d’Espérance. Elle est en année de transition, comme le prévoit le système scolaire en Irlande. Elle profite de ce temps pour améliorer son français, qu’elle a commencé il y a trois ans, et pour mieux découvrir la culture française. Ses parents lui ont toujours présenté les français comme des personnes généreuses.  

A Notre Dame, elle a rejoint la section européenne en classe de seconde 1. La semaine elle est à l’internat du lycée et elle passe ses weekends dans 2 familles d’accueil différentes, à Pornic et à Saint Brévin. Au lycée, Rachel trouve que le temps scolaire est très structuré, avec des journées qui commencent plus tôt et finissent plus tard que dans son pays. Elle apprécie la longue pause déjeuner, et révèle son amour pour la raclette ! En classe elle a participé à l’élaboration de brochures, et explique que le niveau d’enseignement des langues est bien plus exigeant en France.  

Elle repartira bientôt rejoindre sa famille pour fêter Noël où les coutumes ressemblent beaucoup aux nôtres confie-t-elle. 

J. Contant référente à l’international 

 » Journée très réussie à Jublains, malgré des conditions météorologiques
défavorables… Après une courte vidéo et une petite visite du musée
archéologique, nous sommes pris en charge par notre guide, Justine, qui
nous fait découvrir à pied le castellum, relais d’étape et entrepôt de
vivres et minerais, puis le temple et le forum de NOVIODUNUM, capitale
romaine des Diablintes. Nous terminons par les thermes, particulièrement
bien conservés, et le théâtre, où nous prenons des photos de groupe. Une
visite riche et intéressante à tous points de vue, qui nous a permis de
pratiquer le latin in situ, dans un ensemble patrimonial exceptionnel ! « 

A. LE BIHAN

Tabéa, suisse allemande et Kana, japonaise sont élèves de la seconde 6 depuis septembre. 

Tabéa est originaire de Bern et Kana de Kyoto.  Elles sont toutes les deux dans une famille d’accueil et sont là pour apprendre le français. 

Ce qu’elles aiment à Saint-Nazaire, c’est surtout la mer et la plage car Kyoto et Bern sont loin de ces éléments. Ce qu’elles n’aiment pas ? Pour Kana, c’est le fromage et  pour Tabéa, rien de spécial. 

Ce qui leur manque le plus ? Pour Tabéa, c’est sa famille, ses amis et ses habitudes et pour Kana la nourriture japonaise. 

Au Japon, Kana est scolarisée dans une école de filles et porte un uniforme. Pour le déjeuner elle apporte son Bento (boîte repas), car l’école n’a pas de service de cantine. Tabéa, profite du temps du midi pour sortir de l’école avec des amis et aller acheter son repas à Migros (une chaîne de supermarchés Suisse). 

S’adapter à une nouvelle culture et à une langue étrangère puise beaucoup d’énergie. Le quotidien au lycée est différent, épuisant et passionnant. 

Elles sont toutes deux d’accord pour dire qu’elles vivent une véritable aventure ! 

We are part of an Erasmus+ project. There are 4 different schools which represent 4 different countries. There are French, Hungarian, Italian  and Romanian students. Because of the Covid situation, we made 2 groups: Italian + Hungarian (online) and French  + Transylvanians.

The subject of our project is « Job of future ». For this mobility, the main subject is Traditional Jobs and Their Future. With Transylvanians, our final task was to make a photo exhibition. During the whole week, we visited some different places and learnt about some jobs.

Let’s see our work! Enjoy!

Le samedi 9 octobre 2021 à 10h s’est déroulée au lycée, la cérémonie en l’honneur des lycéens ayant obtenu leur Bac et des étudiants leur BTS.

Après avoir reçu leur diplôme, Madame Hareau-Lepeltier, a félicité les jeunes et mis en avant les taux de réussite exceptionnels malgré la situation sanitaire.

Un diaporama mettant tous les jeunes à l’honneur a été projeté devant toute l’assemblée.

Après la remise des diplômes, une photo de groupe avec leurs professeurs fut prise pour que cet évènement soit immortalisé.

Pour clôturer cette matinée, un buffet leur a été proposé avec quelques petits canapés.

Sourire et souvenirs, un moment convivial après 18 mois inédits.

Pour donner du sens à sa vie, le lycée propose aux terminales de choisir une action pour construire son Projet d’Action Sociale en s’engageant dans une association ou dans l’un comité de l’établissement.

Cette année, cette proposition s’est déclinée en 3 temps : le Mardi 29 septembre, lors du forum des associations, installé sur la cour, les élèves ont pu choisir, en fonction de leur sensibilité, leur engagement. Quelques exemples d’associations présentes : Les papillons blancs, Les restos du cœur, les violences faites aux femmes… et des comités du lycée : Ma santé à tout prix, NAH (lutter contre le Harcèlement), La Pasto des jeunes (question de religion)…

Mercredi 30 septembre, diffusion du film « envole moi », qui évoque comment un jeune adulte peut donner un sens à sa vie. Film primé au festival de l’Alpe d’Huez.

Pour clore le lancement de l’engagement 2021 22, Les élèves ont donné leur souffle en courant sur la plage de St-Nazaire, pour les Virades de l’espoir.

Depuis 10 ans, le lycée propose aux terminales de vivre une expérience d’engagement dans le cadre des animations « sens de la vie » de la pastorale du lycée.

Dans le cadre du programme Erasmus+ 10 élèves de terminale travaillent avec des élèves de Roumanie, de Hongrie et d’Italie . Leurs réflexions portent sur les conséquences du changement climatique sur les emplois de la région de Riva Del Garda.

Les jeunes et leurs professeurs, Mme DELAURE et M. RICHARDEAU profitent de ce séjour pour découvrir les richesses vénitiennes.

Dans le cadre de La Journée nationale du sport scolaire les élèves de 2de, accompagnés de leurs professeurs, ont effectué des tournois interclasses de volley, football, handball et ultimat sur la plage de St-Nazaire. L’objectif de cette matinée était la promotion du sport en équipe.

Cette occasion a permis aux élèves de porter les valeurs du sport comme le goût de l’effort, le respect des autres, de soi et des règles. Cette mobilisation pour le sport facilite le vivre ensemble.

Lors de la messe de rentrée de l’Enseignement Catholique 44, le mercredi 15 septembre, les élèves du lycée Notre Dame ont accueilli les nouveaux chefs d’établissement du 44 qui ont reçu leur lettre de mission de Monseigneur PERCEROU.

Avant le célébration, Anaëlle, Leila, océane, Aurore, Louane, Clarisse ont échangé avec le Père évêque

sur leurs études. Quelle belle rencontre !

Avec beaucoup de professionnalisme, les élèves du lycée Hôtelier Ste-Anne ont assuré le service pendant le cocktail.

Bienvenue à tous, élèves, parents, enseignants, personnels Ogec, retraités, prêtres et chefs d’établissement, le mercredi 15 septembre à 18h, Eglise ST-NAZAIRE pour la messe de rentrée de l’Enseignement Catholique.
« Tout est lié, et cela nous invite à murir une spiritualité de la solidarité globale » Laudato Si 240

La promotion 2021 a été excellente.

Le nombre de mentions est passé de 60% à 81%.

51 étudiants sur 52 ont obtenu leur BTS.

Présentésreçus % % mentionsABBTBTB Félicitations du jury
Bac Général 172172100% 82%8342151
Bac STMG GF 8 8100% 100%35
Bac STMG Mercatique 19 19100% 63%111
Bac STMG RH 11 11100% 91%91
Totaux 210210100% 81%10649151
BTS
Commerce International 1717100%
Comptabilité Gestion 1313100%
Management Commercial Opérationnel
222195,45%
Totaux525198,07%

Le 19 mars, Erwann participait à la finale du concours de plaidoiries. Il a choisi en terminale une orientation scientifique avec l’option Droit et Grands Enjeux du Monde Contemporain. Grâce à Madame Billy professeure qui enseigne cette option, il découvre les instruments du droit, les institutions, les métiers, son rôle social ainsi que la méthode juridique Tous les ans, Madame Billy propose aux élèves de préparer et tenter le concours de plaidoiries. C’est avec succès qu’Erwann remporte le premier prix au niveau départemental puis régional. Au mémorial de Caen, il expose avec aisance son sujet : « La Russie et les droits de l’homme à travers l’histoire d’Alexeï Navalny ». Le concours de plaidoiries lui a permis de prendre la parole en public de façon claire et convaincante. Quelle belle expérience intellectuelle et humaine pour préparer le grand oral du Bac. Bravo !